Manu

Sous son nom de scène MG GRACE, Manuel Steck a remporté plusieurs prix et sorti six albums. Dans ses spectacles en public, le rockeur et chanteur de gospel assure depuis 25 ans l’ambiance correspondante à chacun de ces genres. Maintenant, Manu présente « Mir gönd no lang nöd hei » un single de son premier album en patois Züritüütsch qui sortira l’année prochaine chez NIRO Music.


Enfant, Manu (*1973) disait à sa mère qu’il était venu au monde pour rendre les gens heureux. C’est exactement ce que le chanteur-compositeur-interprète fait avec sa musique. À vingt et un ans le rockeur remporte le Petit Prix Walo. C’est aussi à ce moment qu’il prend son nom de scène MG GRACE en hommage à Graceland. Les premiers enregistrements de Manu ont été produits par Phil Carmen avec la collaboration de grands musiciens tels que Steve Gadd et Richard Tee. « Captured », son premier album avec des compositions originales sortit en 1994 chez BMG-Ariola. Cinq autres albums suivirent, dont en 2014 son premier album gospel « His Hand In Mine ». En tant que chanteur et guitariste, Manu donne des concerts dans diverses formations et apparaît à la télévision; comme chanteur invité, il a travaillé entre autres avec des vedettes telles que Udo Jürgens, Pepe Lienhard et Charlie Hodge.

La musique de Manu plaît à un large public et crée un lien entre les générations. Les textes en anglais, cependant, n’étaient pas compréhensibles par n’importe qui dans le public local. C’est pourquoi le natif de Winterthur a eu l’idée de sortir un album en dialecte local – le Züritüütsch, dans lequel il s’exprime sans retenue. À sa propre surprise, le dialecte n’a pas seulement permis à Manu de se réinventer, mais aussi de se trouver tout court : dans une langue maternelle directe, ses textes posent la question du sens de la vie alors que tant de gens se rendent malheureux, travaillent trop et négligent leur enfant intérieur, sans même se demander pourquoi ; et il célèbre l’amour sous toutes ses formes, dans la mesure où lui seul détermine la finalité du monde.

Le style musical de Manu reste cependant fidèle au modèle suisse alémanique. Pour faire une vraie chanson, il lui faut de vrais instruments et qu’il puisse s’autoriser une liberté artistique dans ses arrangements. Il veut que lui-même et sa musique soient authentiques et remplis d’énergie positive, et c’est bien ce qui ressort encore de sa dernière production où on le retrouve avec toute l’émotion et l’engagement au micro que son public connaît et aime.

En ce moment, Manu travaille à son nouvel album en dialecte qui sortira chez NIRO Music en 2018. Il sera produit dans les Hardstudios de Winterthur avec un groupe spécialement constitué pour la circonstance avec : Luka Schwengeler (guitare), Luca Leombruni (basse), Felix Widmer (piano/claviers), Andy Oswald (batterie), Pius Da Mutten (sax) et Deborah Handschin (chœur).

Style musical : Pop/Rock vernaculaire


 
Publiée sur NiRo Sounds:
   
 
 

Comments are closed.