Slimboy

Le groupe de rock alternatif bâlois revient plein de maturité après plusieurs années discrètes !
2017 pourrait être l’année Slimboy ! Après la signature fin 2016 du contrat d’enregistrement avec « NiRo Music », suivront respectivement la sortie de l’album studio flambant neuf « Sail on Sailor » et les tournées avec « The Ataris » et « Greenfield Foundation ».

SlimboyPeu avant la fin de l’année 2016, le groupe s’est mis en route pour Seattle, État de Washington aux États-Unis, pour enregistrer dans les studios de Mike Herrera (MXPX) ce qui sera déjà son 5ème album. Cet album a reçu le nom de « Sail on Sailor ». Se peut-il que les 3 membres du groupe aient été inspirés par la météo humide et mélancolique de la côte Ouest ? De leur propre aveu, ceci est l’album le plus personnel du groupe et musicalement, il s’est manifestement passé quelque chose de nouveau. Sur ce nouvel album, qui passe des morceaux punk-rock aux ballades plus calmes, le groupe retrouve des influences musicales qui sont très diversifiées.
 
Cela faisait longtemps que le groupe n’avait plus fait parler de lui. Ce qui ne veut pas dire que les trois hommes se soient endormis entre temps. Au contraire, entre 2010 et 2015 les membres de Slimboy étaient intégrés au groupe de punk pop américain MXPX. Ensemble, ils sont partis en tournée mondiale avec des groupes comme « Hey Mike », « The Casting Out », « Fenix TX », « Piebald » et « A Loss For Words ». Dans le même temps ils ont lancé un projet parallèle intitulé « Cancer » dont sont nés l’EP « The Weight of the World » et l’album « Family, Music, Me » (SONY MUSIC).
 
Une longue et fructueuse histoire peut être mise à l’actif du groupe :
2007 vit la sortit du DVD « Live at Basel City Studios », tandis que les années 2007 à 2009 furent celles durant lesquelles le groupe travailla sur le projet satellite « Cancer ». Les moments forts de cette époque furent les concerts avec « Itchy Poopzkid », « The Happy », les « Killerpilzen » et « Jupiter Jones ».
Le 4ème album « Anthems » sort en 2005/2006 et est produit par Clemens Matznick (RAMMSTEIN, DONOTS, GUANO APES, REVOLVERHELD). Il ouvre la voie à la première tournée internationale du groupe. Par ailleurs, Slimboy fait alors partie de la tournée « Etnies Fast Forward Tour » qui se produit dans 25 villes de Suisse.
Comme le dernier opus, le troisième album fut enregistré en 2004 aux États-Unis. Le titre « No Fires on Beach » (PHONAG RECORDS) était lui aussi lié au lieu d’enregistrement puisque les studios étaient situés sous le soleil de Los Angeles en Californie.
 
Dès les premières années, le groupe connut un grand succès. Après leurs deux premiers albums « Yeah Yeah Yeah » (2000) et « We hate Slimboy » (2003) ils signaient un contrat avec EMI/Virgin Records alors que Slimboy était encore très jeune et jouait en première partie de Oasis au Hallenstadion de Zurich (la légende affirme qu’un des frères Gallagher trouva le son du groupe à son goût). Par ailleurs, Slimboy fait son entrée au hit-parade suisse.
 
Joel Bader – chant, basse / Silvio Spadino – batterie / Tristan Meier – guitare
 
Genre musical : Rock alternatif
Website: www.slimboy.ch
Facebook: fb.com/slimboyband
 
Paru chez NiRo Sounds :
Slimboy - Sail on Sailor
 
 

Comments are closed.